Emplacement à louer

LANCER LES JOURS DE VENT                    
Rechercher avec Google
   Mouche.biz
   Regisgerard.com
   Abc-peche.com
   Carpe.biz
   Carnassiers.biz
   Peche-au-coup.biz
   Truite.biz  







 

Le vent n’est pas franchement l’ami du moucheur. Mais au lieu de lutter contre, il vaut mieux apprendre à faire avec !

pêche de la mouche : lancer un jour de vent Le vent de face est le plus délicat, surtout pour le bas de ligne qui se déplie mal. Le mieux dans ce cas-là est de réaliser des lancers plus longs que nécessaires, de manière à dépasser le poste visé. Au dernier moment, avant que la mouche atteigne la surface de l’eau, il convient de tirer sur la soie afin de déplier parfaitement le bas de ligne. Le vent latéral risque d’emmener la ligne à gauche ou à droite de l’endroit où l’on souhaite poser l’artificielle. La seule solution consiste à viser plus ou moins sur le côté et à essayer tant que faire ce peut, de rectifier en permanence la trajectoire de la soie en fonction de la direction du vent dominant. Le vent dans le dos s’avère plutôt un bon allié car il emmène la ligne même à assez grande distance et aide à l’étaler d’une façon irréprochable.

Pour pouvoir pratiquer par temps venteux, il est indispensable d’adapter son matériel. Il convient de choisir pour un poids donné et par rapport à la puissance de la canne utilisée, la soie la plus fine possible. Quant aux bas de ligne, les modèles tissés sont inégalés vue leur extraordinaire souplesse. Pour les inconditionnels des queues de rat, celles prévues pour le coup du soir, d’une longueur de 2,10 m à 2,50 m, donnent de très bons résultats.

Emplacement à louer

© 2002 mouche.biz | Droits réservés | Contact Fr | Mentions légales
Un site du groupe WWW.REGISGERARD.COM