Emplacement à louer

LES CHIRONOMES                    
Rechercher avec Google
   Mouche.biz
   Regisgerard.com
   Abc-peche.com
   Carpe.biz
   Carnassiers.biz
   Peche-au-coup.biz
   Truite.biz  







 

C’est surtout en réservoir que les imitations de chironomes font fureur, rien d’étonnant puisqu’en ces lieux ils peuvent représenter plus de 80 % d’alimentation des truites.

pêche de la mouche : chironome Les éclosions des chironomes se produisent tout au long de l’année, mais sont particulièrement abondantes entre mars et novembre, dans une eau d’une température de 10 à 20° et par temps couvert et doux.
Les larves vermiformes, de couleur rouge, olive, jaune ou brun selon l’espèce, peuvent atteindre la taille de 30 mm.
Les nymphes, appelées également pupes, plus courtes que les larves, possèdent une tête et un thorax bombé et sont de couleur foncée, rouge, brun, noir. C’est surtout à ce stade là que les poissons consomment les chironomes car les pupes flottent parfois longtemps à la surface avant de se transformer en insectes ailés et sont donc très vulnérables.
Les insectes adultes sont souvent confondus avec les moustiques dont ils se distinguent par les plus petites pattes, les ailes plus courtes que le corps et surtout ils ne piquent pas !

La majorité des artificielles imitant les chironomes concerne les pupes, appelées aussi buzzers. Les plus simples sont le plus souvent montées sur hameçon n° 12-18, avec un corps en herl de paon, cerclage tinsel et un thorax également en herl mais plus foncé que l’abdomen.
Il existe aussi des montages dits suspenders sur hameçons n° 12-24, qui consistent à coller à la tête des modèles de base une perle de polystyrène afin d’assurer la flottaison.

Emplacement à louer

© 2002 mouche.biz | Droits réservés | Contact Fr | Mentions légales
Un site du groupe WWW.REGISGERARD.COM