Emplacement à louer

LE BROCHET AU STREAMER                    
Rechercher avec Google
   Mouche.biz
   Regisgerard.com
   Abc-peche.com
   Carpe.biz
   Carnassiers.biz
   Peche-au-coup.biz
   Truite.biz  







 

Cette pêche est idéale pour tous ceux qui cherchent uniquement des sensations fortes et veulent se mesurer à un adversaire de taille, mais à condition de posséder des nerfs solides et une patience à toute épreuve !

La pêche à la mouche : coup du soir ! Est-il possible de pêcher au streamer pendant toute l’année ?


Oui, à l’exception bien sûr de la période de fermeture spécifique dans le domaine public. Il suffit de disposer de plusieurs bobines de moulinets équipées de soies différentes.
Au printemps et en été, pour prospecter la périphérie des herbiers, utilisez une soie flottante. En automne, optez pour une soie intermédiaire permettant d’explorer les zones moyennement profondes. En revanche, pour chercher le brocher en hiver dans les fosses, il vous faut employer une soie plongeante.


Peut-on pratiquer cette technique en barque ?

Oui, c’est même conseillé ! Car déployer dans l’air 20 à 25 m de soie est nettement plus facile à partir d’une embarcation que lorsque l’on se trouve sur la berge, surtout si elle est boisée. De plus, inutile de chercher à battre des records de longueur, il est tellement plus simple d’approcher la barque et de se contenter de lancer à une distance entre 15 et 20 m.
Si malgré tout vous décidez de pêcher du bord, équipez-vous d’un panier spécial accroché à la ceinture. Il permet de récupérer la soie et de la disposer en boucles, en évitant ainsi bien des soucis lors des déplacements.


Existe-t-il des mouches spécifiques pour le brochet ?

Oui ! Il s’agit généralement de mouches montées sur hameçons à tige longue, n° 2/0 à 6/0. Flottantes ou coulantes, elles sont réalisées dans des matériaux particulièrement variés : plumes de marabout de toutes couleurs, tinsel argenté, poils de chevreuil, languettes de peau de lapin…
Dans tous les cas, privilégiez toujours les modèles équipés d’anti-herbe en nylon ou en fil d’acier.


Faut-il varier souvent l’animation ?

Non, car les mouvements de la mouche sont uniquement déclenchés par la récupération de la soie à la main. Il s’agit plutôt de varier l’amplitude et la force des tirées, ainsi que la durée des arrêts.
Vous devez multiplier les lancers sur un même poste afin de faire évoluer la mouche à des vitesses et à des profondeurs différentes mais également sous des angles complémentaires.


Peut-on ferrer avec la canne comme dans les autres techniques ?

Non ! Le ferrage s’effectue par une tirée sèche de la main sur la soie. Il vous faut absolument résister à la tentation de ferrer avec la canne qui, quoi qu’il arrive, doit demeurer immobile lors de cette phase. Ce n’est qu’une fois le poisson piqué, que vous pouvez la relever de manière à jouer sur son élasticité qui est nécessaire dans la lutte contre le brochet.

Emplacement à louer

© 2002 mouche.biz | Droits réservés | Contact Fr | Mentions légales
Un site du groupe WWW.REGISGERARD.COM