Emplacement à louer

3 STREAMERS POUR LE RESERVOIR                    
Rechercher avec Google
   Mouche.biz
   Regisgerard.com
   Abc-peche.com
   Carpe.biz
   Carnassiers.biz
   Peche-au-coup.biz
   Truite.biz  







 

En réservoir, seule la pêche au streamer permet de réaliser des captures régulières en toutes saisons… à condition bien sûr d’utiliser les bons modèles !

Hakles Des streamers… il en existe actuellement sur le marché des centaines voire des milliers et leur gamme ne cesse de s’élargir. Il est malgré tout possible grâce à l’expérience acquise au bord de l’eau durant d’innombrables heures de pêche, de sortir du lot seulement trois modèles.
Ces trois indispensables méritent une place privilégiée dans toutes les boîtes à mouche, car ils se sont montrés efficaces dans tous les types de réservoir, sur tous les poissons qui les peuplent et surtout tout au long de l’année !

Le plus important pour le moucheur est de faire passer le streamer à la bonne profondeur, en fonction de l’activité des poissons. Pour cela il est indispensable de posséder plusieurs soies de densité différente. Lorsque les truites se nourrissent proche de la surface, utilisez une soie flottante. En revanche, quand elles se situent proche du fond, optez pour une soie intermédiaire ou une soie plongeante.



Booby

Impossible de confondre Bobby avec un autre streamer. Les deux grosses billes en polystyrène ou en mousse imitant ses yeux le rendent extrêmement flottant tandis que le marabout qui constitue sa queue produit en action de pêche des vibrations particulièrement attractives pour l’arc-en-ciel. Il se présente dans une gamme de coloris très vaste et souvent originale, le pinky, l’orange, le vert fluo, le jaune, le blanc, le noir… Sur des poissons difficiles les couleurs plus discrètes s’avèrent plus efficaces.

Le Booby s’utilise généralement avec une soie plongeante, monté sur un bas de ligne court, ne dépassant guère 1 m. La soie repose sur le fond tandis que le streamer évolue dans une couche d’eau d’une dizaine de centimètres au-dessus ce qui lui évite de s’y accrocher.
L’animation consiste à tricoter très lentement la soie en effectuant des temps de pause plus au moins longs. A chaque tirée le streamer plonge, à chaque arrêt il remonte légèrement.
Le Booby se révèle également très intéressant dans la pêche de surface avec une soie flottante. Vous pouvez l’utiliser soit comme un popper, soit en tant que sauteuse pour maintenir un train de noyées ou de nymphes lorsque les truites se nourrissent de chironomes en suspension sous la surface de l’eau.



Marabout Muddler

Ce streamer qui donne de très bons résultats aussi bien sur les arc-en-ciel que sur les truites fario est une variante du célèbre Muddler Minnow, conçu au départ pour imiter un alevin. La principale différence réside dans les ailes et la queue qui sont sur le modèle original réalisées en plume de dindon alors que sur le Marabout Muddler il s’agit, comme son nom l’indique, du marabout.

Ce streamer existe en plusieurs couleurs, le choix dépend principalement de la proie que vous souhaitez imiter. Lorsqu’il s’agit des invertébrés aquatiques rien de tel que les coloris naturels, brun, marron, noir… Pour imiter les alevins, optez pour le blanc tandis que si vous souhaitez l’utiliser comme un teaser, choisissez les teintes très voyantes, le rouge, le jaune…
Par rapport aux autres streamers, le Marabout Muddler doit être animé lentement avec une récupération par saccades, pour qu’il produise grâce à la présence du marabout un maximum de vibrations que les truites décèlent même de très loin.


Viva

Ce grand classique, souvent appelé sauve-bredouille ou aimant à poisson, a subi une légère évolution ces dernières années. Aujourd’hui, chez la plupart des modèles, pour imiter les ailes le marabout a largement remplacé les hackles de coq augmentant ainsi leur pouvoir vibratoire, car il produit des vibrations plus nombreuses et plus puissantes.
Il existe également plusieurs variantes quant à la réalisation du corps, la chenille noire ou les poils de phoque naturels étant le plus employés.

Vous pouvez utiliser ce streamer pour prospecter toutes les profondeurs, mais il s’avère le plus prenant pour pêcher proche du fond avec une soie plongeante. L’animation plutôt lente s’effectue de façon régulière, sans à-coups. La Viva se révèle particulièrement efficace pour pêcher des truites récemment introduites ainsi qu’en début de saison lorsque les poissons sont toujours engourdis par les rigueurs de l’hiver.


Emplacement à louer

© 2002 mouche.biz | Droits réservés | Contact Fr | Mentions légales
Un site du groupe WWW.REGISGERARD.COM